Le 4×4 bradé et le Breda volé, la classe ultime

Que faire en cas d’héritage de véhicules et de remise forcée ?

LA LOI… présenter une attestation sur papier libre, signée par tous les héritiers, l’autorisant à immatriculer, à donner à l’acquéreur le certificat de cession signé, etc.

Le notaire Vincent BERANGER a sa façon de régler l’attribution de 3 véhicules de cette succession son héritière préférée, la veuve Nicole GOMBERT-GARCIN met en vente le Land Rover à 100 000 francs en novembre 1994.

4x4

Le célèbre expert Jean-René AMOUROUX, évalue le véhicule à 50 000 francs, indiquant prudemment au crayon dans son rapport du 22 avril 1997 la valeur ARGUS 83 500 francs. La renault 19 à 27 800 francs obtient le prix de la Peugeot 309, 14 000 francs, qui, elle, en profite pour disparaître.

Véhicules

Voilà 77 800 francs qui sont exclus du partage.

BERANGER a fait établir par la préfecture de la Drôme une carte grise au nom de MME GOMBERT Nicole (je ne vois pas le nom de veuve dont elle est si fière) le 24 octobre 1994.

Quand les 2 enfants du décédé, qui en ont marre qu’on les prenne pour des cons, se renseignent à la préfecture, on leur répond, je cite : « le notaire a donné l’ordre de verrouiller toutes les informations concernant ces 3 véhicules ».

Voilà les petites preuves… Mais est-il possible, bien que nous vivions une époque moderne, d’avoir raison des NOUVEAUX MARQUIS DE CARABA ?

Le Breda

Sur l’épaule de Jacques GARCIN, le fusil BREDA, volé par la veuve Nicole GOMBERT-GARCIN. Malgré la désignation du notaire FLANDIN, le notaire BERANGER se manifeste 12 décembre 2003, Corinne est encore vivante.

15 juin 2004, après la mort de Corinne :

Les 2 mandataires se rendent chez le notaire BERANGER, accompagnés par l’huissier, Murielle DUMAS.

Extrait du constat :

26 juin 2004, témoignage de l’armurier

29 janvier 2007, témoignage écrit de Claude MADAULE (sur la photo en train de chasser avec Jacques GARCIN).

La juge d’instruction, Sophie MURACCIOLE, a réfuté les 7 témoins cités par Xavier GILLES, dont Claude MADAULE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *